Un méridien à chouchouter et riche d’enseignement en cette période

 

En cette période de pandémie du Corona virus j’ai eu envie de reprendre et reposter cet article publié sur mon ancien blog.

 

Il m’a paru intéressant de partager avec vous la vision de la Médecine Traditionnelle Chinoise et du questionnement qu’elle peut amener.

 

Présentation du Méridien du Poumon

 

Le méridien du Poumon est associé au principe du Métal, à l’Automne, au signe astrologique chinois du Tigre.

Il comporte 11 points sur son trajet.

 

Il fait partie des méridiens yin (le Poumon étant un organe Yin). Les organes Yin stockent l’énergie. Ils sont porteurs de notre énergie héréditaire et psychique qu’ils mettent en mouvement pour les distribuer vers l’entraille Yang et le méridien correspondant. Le méridien Yang couplé au méridien Poumon est celui du Gros Intestin.

 

Chaque méridien a une activité maximale au cours de la journée durant une tranche horaire de 2 heures. Pour le méridien du Poumon c’est entre 3 à 5 heures du matin.

 

Si vous remarquez que vous vous réveillez systématiquement et spontanément durant ce créneau horaire cela peut indiquer un déséquilibre énergétique au niveau de ce méridien.

 

 

Son rôle

 

Le Poumon et la bonne circulation de son méridien sont les garants de votre capacité à résister aux agressions provenant du monde extérieur et donc à gérer l’équilibre entre l’extérieur et l’intérieur. Le Poumon régule l’équilibre thermique ce qui permet au corps de se protéger des agressions climatiques. Il permet d’absorber le Chi dont dépend notre énergie vitale.

 

Il gère votre énergie physique, assiste le cœur, contrôle l’énergie de l’air et est en charge de sa transformation.

 

Le méridien du Poumon correspond à l’appareil respiratoire ainsi qu’au nez, à la peau et au système pileux. En cas de déséquilibre, les troubles de la sphère ORL surviennent (toux, rhino-pharyngite, angine, rhinite, trouble de l’olfaction), problème dermatologique, grande fatigue.

 

On peut également ressentir l’impression de ne pas avoir assez d’air, de liberté, d’espace ce qui peut générer une sensation physique d’essoufflement, des allergies respiratoires ou cutanées.

 

Au niveau psychologique il est associé à la capacité de se défendre face au monde extérieur, à la volonté, la rigueur, l’action sur les choses mais aussi l’intériorisation qui nous protège du monde extérieur. Le méridien du poumon est lié au passé et un déséquilibre peut se traduire par des regrets, des pleurs, de la tristesse, du pessimisme, un manque de foi dans l’avenir. On peut également se sentir vulnérable et hyper-sensible.

 

 

Comment régulariser la circulation de l’énergie du méridien du Poumon ?

 

Voici quelques suggestions :

Tracer le trajet du méridien du poumon avec votre main dans le sens de circulation (du haut du poumon vers le pouce)  l’énergie électro-magnétique contenue dans vos mains agit comme un aimant et permet d’activer l’énergie du méridien. Faire des 2 côtés en respirant profondément.

 

Purger l’énergie du méridien et de le recharger en énergie. Les polluants dans l’air que nous inspirons ou les produits toxiques dans les produits que nous appliquons sur notre peau (crème, shampooing, déodorants etc.) sont autant d’attaques auxquelles nous sommes soumis quotidiennement et il est fort utile de faire une petite «vidange» énergétique périodiquement.

  • Regardez le schéma ci-dessus montrant le trajet du méridien et repérez le sens de la circulation du méridien qui part du haut du poumon, remonte vers l’épaule et descend tout le long du bras pour se terminer sur à l’angle interne pouce (côté vers votre corps).
  • Pour purger le méridien vous le tracez dans le sens inverse de sa circulation : vous commencez par l’angle du pouce et remontez en sens inverse pour arriver jusqu’au point en haut du poumon. Faire 1 fois de chaque côté: bras droit et bras gauche.
  • Après la « purge » rechargez le méridien en le traçant avec la paume de votre main cette fois ci dans le sens de la circulation du méridien. Faire 2 ou 3 fois sur chaque bras.

 

Etirer et masser les points d’alarme correspondant au méridien Poumon (voir schéma ci-dessous).

 

Masser les points neuro-lymphatiques du méridien des 2 côtés du corps. Voir schéma ci-dessous.

 

Vous pouvez également stimuler les points d’entrée et de sortie du méridien en les massant ou tapotant à droite et à gauche.

 

Huiles essentielles (HE)

 

Prenez un flacon en verre teinté de 10 ml et mélangez dans 9 ml d’huile végétale bio :

8 gouttes d’HE de Ravensare Aromatique (Ravensara aromatica)

6 gouttes d’HE de Niaouli (Melaleuca quinquenervia)

6 gouttes d’HE d’Eucalyptus Radié (Eucalyptus radiata)

 

Appliquez quelques gouttes de ce mélange matin et soir pendant 5 à 7 jours, en particulier si vous souffrez d’un problème ORL, dermatologique ou d’un système immunitaire en baisse de régime. Commencez par la main droite en partant du côté interne du pouce et vous remontez le long du méridien jusqu’au dessus du poignet.

 

Utiliser l’EFT (Techniques de libération émotionnelle) pour vous libérer des émotions négatives en lien avec déséquilibre du méridien Poumon.

 

J’inclus dans la ronde des points à stimuler les points situés sur le côté interne de la base de l’ongle des doigts justement parce qu’ils permettent de stimuler les points « Ting » des méridiens des bras dont le point P11 : dernier point du méridien du Poumon situé au nouveau de la face interne de l’ongle du Pouce.

 

En rapport avec l’énergie du Poumon posez-vous des questions en relation avec votre rapport avec le monde extérieur et donc avec les autres :

  • savez vous poser vos limites ?
  • Vous sentez vous agressé par le monde extérieur, savez-vous vous protéger des agressions extérieures ?
  • Vous sentez vous souvent triste ?
  • Le passé est-il source de rancœur qui vous empêche d’aller de l’avant ?
  • Avez–vous des difficultés à pardonner  les souffrances infligées par les autres durant votre passé ?
  • Cette difficulté à pardonner vous enferme t-elle dans un état dépressif ?

 

Notez ce qui vous vient à l’esprit, les souvenirs d’évènements du passé. Notez tous les détails qui vous reviennent.

Notez sur une échelle de 0 à 10  l’intensité émotionnelle de chaque événement, de chaque souvenir (10 étant l’intensité émotionnelle maximale).

Choisissez de commencer votre séance EFT avec le souvenir le plus chargé émotionnellement. Quelle est l’émotion dominante ? A quelle intensité ?

Prenez conscience de votre ressenti physique en pensant à cet événement, sentez vous une boule dans la gorge, un nœud à au niveau de l’estomac  etc. ?

Quand vous revoyez dans votre tête ce souvenir que pensez-vous de vous : Je suis….. ?

Notez tout cela et faites votre séance avec tous ces éléments.

 

Mise à jour du jeudi 16 avril 2020

 

Alors que j’écris cette mise à jour en ce beau jour de printemps, après ma petite promenade autorisée pour aller faire mes courses, je me questionne sur la façon d’aborder cette période si particulière!

 

La question de limite, de protection ainsi que la notion de deuil est très présente en cette période de confinement alors que paradoxalement l’énergie du printemps pousse la nature au renouveau.

 

Ayant une grande confiance dans la sagesse de l’univers je me dis que ce n’est ni un hasard, ni la faute exclusive de X, Y ou Z mais plutôt une occasion pour que, pour une fois, nous soyons en masse plus attentifs à ce que nous avons tous généré en tant qu’humanité, et prenions enfin, individuellement et collectivement, nos responsabilités dans l’évolution du monde.

 

Il est bien connu que la peur est une émotion qui génère une baisse des défenses immunitaires. Or, dans les médias ou  réseaux sociaux diffusent pléthore de théories de conspirations, d’avis divers et variés et parfois contradictoires d’experts qui accentuent l’anxiété compréhensible devant cette situation exceptionnelle qui nous confronte à l’inconnu. Ce tsunami d’opinions et de théories, cette avalanche d’informations ni claires ni vérifiables mettent à mal notre système immunitaire en nourrissant une peur et une colère liées à un sentiment d’impuissance devant ce que nous ne contrôlons pas. 

 

A la notion de limite se rattache la notion de responsabilité. Responsabilité vis à vis de nous même et des autres. C’est à nous de dire « non » à ce qui non seulement peut mettre en danger autrui mais aussi à ce qui est nuisible pour nous. C’est à nous de prendre la responsabilité de notre bien être physique, émotionnel et mental, de nous accorder des temps d’introspection pour nous centrer en nous même, nous reconnecter à notre Sagesse Intérieure.

 

C’est donc à nous d’utiliser ce temps de confinement en étant vigilant de suivre notre guidance intérieure pour décider de façon beaucoup plus personnelle ce qui est bon  pour nous et ce qui nous permet d’évoluer et de retrouver notre puissance créatrice. C’est à ce moment là que les décisions, actions prises seront authentiques et basées sur nos valeurs essentielles, celles de notre coeur, de notre âme et donc beaucoup plus constructives.

 

Mon sentiment est que nous sommes à la croisée des chemins : il y a le deuil d’un ancien monde à faire, de vieilles souffrances à lâcher, un pardon à soi et aux autres à s’autoriser et une prise de responsabilité par rapport à ce nouveau monde à construire tous ensemble.

 

C’est alors que l’énergie du printemps qui pousse au renouveau pourra s’exprimer dans une « révolution pacifique  et constructive » pour reconstruire sur de nouvelles bases plus humaines, plus équilibrés, plus harmonieuses et plus justes pour tous.

 

Bref, un sacré challenge mais nous pouvons le faire, tous ensemble ! Confinement ne doit pas aller avec isolement !

 

Mes sources :

Michel Odoul – Harmonie des Energies- Guide de la Pratique taoïste et des fondements du Shiatsu.  Ed. Albin Michel

Donna Eden et David Feinstein – Médecine Energétique Editions Ariane.

Dominique Bernascon et Gilles Fabre – Que ton corps soit ton guide – Editions Jouvence

 

 

 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *