Les propriétés de la couleur rouge

 

 

 

Le rouge correspond à l’élément Feu, à la planète Mars et au tempérament colérique.

Il est symbole de force, d’élan vital et d’appétit de vivre.

 

Le rouge écarlate est la première couleur visible à l’oeil nu sur le spectre électromagnétique. Elle se situe juste après l’infrarouge ce qui explique son action réchauffante.

 

C’est la première des couleurs chaudes qui ont la caractéristique est de stimuler le système nerveux sympathique. Le rôle de celui-ci est de nous maintenir en éveil, vigilant et prêt à agir. Le rouge a donc une action sur les glandes surrénales qui sécrètent essentiellement l’adrénaline et la noradrénaline, deux hormones qui dont le rôle est de nous préparer l’organisme à fuir ou à lutter en cas de danger.

 

Cette stimulation du système nerveux sympathique entraîne une augmentation du rythme cardiaque et la contraction des vaisseaux sanguins et donc élève la pression sanguine.

 

Au niveau respiratoire, le rouge provoque une accélération de la respiration et une dilatation des voies respiratoires.

 

La contraction musculaire est optimisée et le taux de glucose dans le sang augmente alors que la digestion est ralentie.

 

Le rouge écarlate en tant que première couleur du cercle chromatique est associé à la naissance, à l’accouchement.

 

Il incite à la reproduction et est réputé pour ses vertus aphrodisiaques. Dans le domaine de la sexualité, cette couleur active le désir et la sexualité axée sur la seule recherche du plaisir. On retrouve la couleur rouge sur tous les lieux « de plaisir ».

 

 

Elle est donc utilisée pour combattre la frigidité, l’infertilité et les problèmes menstruels.

 

D’une façon plus générale le rouge favorise tout commencement. Il apporte de l’énergie, de la force, de l’optimisme,  la conscience de sa propre valeur et à la confiance dans ses propres talents et ses possibilités.

 

Le rouge a des propriétés réchauffantes. Dans l’Angleterre de l’époque victorienne où uniquement la cuisine était chauffée il était coutume de porter des chemises de nuit rouges. De nos jours les gants et chaussettes rouges sortent souvent du placard durant les mois d’hiver.

 

 

Dans la tradition orientale le rouge est associé au chakra racine et donc au corps physique,  plus particulièrement à l’utérus, prostate, bassin, anus.  Le première chakra étant celui qui nous relie à la «terre mère » on l’associe également à la notion de sécurité, aux croyances familiales, aux biens matériels, au rapport à l’argent,  à la relation à la mère.

 

Effets au niveau physique :

  • Réchauffe
  • Stimule l’énergie vitale et favorise les performances sportives.
  • Utilisé pour les personnes apathiques : la stimulation des sens favorise une connexion au monde qui nous entoure.
  • Combat tous les états de faiblesse organique : stimule les poumons (renforce la respiration) ; le cœur (augmente la tension, accélère le rythme cardiaque), active la circulation sanguine et la formation des globules rouges. Utilisé contre les carences en fer en l’anémie, stimule le foie. Stimule l’activité des reins qui représentent selon la Médecine Traditionnelle Chinoise le fondement énergétique de l’organisme.
  • Stimule l’appétit: si vous êtes au régime évitez de manger dans une cuisine ou des assiettes rouges!
  • Efficace pour lutter contre les affections virales ou bactériennes. Action aseptisante et cicatrisante.
  • Effet constrictif, vasoconstricteur (ne pas utiliser en cas d’asthme)
  • Stimule l’excitation et le désir et favorise donc l’activité sexuelle
  • Stimulant sensoriel, excitant 

 

Effets au niveau psychique :

  • Apporte ancrage, courage, ardeur, passion, dynamisme, ténacité, force intérieure, puissance, maîtrise des problèmes existentiels.
  • Incite à l’action, à prendre des décisions
  • Dynamise les fonctions intellectuelles, stimule l’esprit pour les épreuves à court terme (examen, compétition mais ne pas utiliser si la personne est très nerveuse).

 

Recommandé en cas de : anémie, anorexie, signes avant-coureurs de paralysie, faiblesses musculaires, insensibilisation des membres, plaies récentes, dermatoses dues à une mauvaise circulation sanguine, absence de menstruation, toux chronique, maladie du larynx, engelure, hypotension, mauvaise circulation, léthargie, manque de motivation

 

Contre-indication :

Tempérament sanguin et colérique, tempérament hystérique (peut provoquer une crise), hypertension, problèmes cardiaque, asthme, fièvre élevées, épilepsie. Une trop longue exposition au rouge excite le système nerveux et peut provoquer des réactions agressives chez des gens au tempérament colérique et nerveux.

 

Dans l’aura : colère, égoïsme, passion, désir

 

Mots clés : énergie, chaleur, activité, vitalité, stimulation, dynamisme.

 

 

Il existe différentes nuances de rouge.

Les indications données sont celles correspondant au rouge vif. Lorsque le rouge se rapproche du brun il se transforme en énergie plus tranquillisante. Avec une touche de jaune le rouge–orangé sera stimulante, encourageante et vivifiante mais de façon plus nuancée et douce qu’un rouge écarlate. Les rouges ayant une nuance bleutés procurent une sensation de détente et d’équilibre.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *