Le phosphénisme – une aide à la mémorisation

 

 

 

J’ai récemment lu un article sur le phosphénisme, écrit par Stéphanie Tisserand, Hygiéniste Naturopathe, sur le blog du Centre des Sciences Biologiques de la Santé dont je partage avec vous le contenu.

 

Cet article m’a intéressé car les effets du phosphénisme confirment l’action de la lumière sur les neurotransmetteurs du cerveau, notamment la sérotonine (ou 5-HT) dont je  parle brièvement dans un précédant article sur ce blog « Pour un hiver dans la bonne humeur ».  

Dans cet article Stéphanie Tisserant nous parle d’une méthode 100% naturelle, le phosphénisme, pour aider les étudiants ou toute autre personne devant mémoriser des connaissances en vue de passer un examen.


Cette méthode aiderait ceux qui souffrent d’un manque de concentration et qui ont l’impression que malgré leurs efforts ils ne retiennent rien.

 

 

Qu’est-ce que le phosphénisme ?

On appelle PHOSPHÈNE les sensations lumineuses subjectives ou encore, selon le Littré, les images de persistance rétinienne.

 

En effet, un phosphène s’obtient en fixant durant une demi minute environ une lumière vive tenue assez loin de soi, soit 2 à 3 mètres environ.
 Cette lumière doit être similaire à la lumière du jour et d’une puissance suffisante soit environ 75 watts. 

 

Le phosphène apparaît devant nos yeux lorsque nous nous positionnons dans l’obscurité ou que nous fermons hermétiquement nos yeux (en posant nos mains dessus par exemple mais sans appuyer).   Apparaît alors une tâche de couleur qui va évoluer au fur et à mesure et qui durera environ 3 minutes. 

 

 

Y a-t-il des contre indications au phosphénisme ?

Pour la majorité des personnes, non; à condition que les instructions pour obtenir un phosphène soient respectées (notamment la puissance de la lampe et la distance).


Toutefois, cette pratique est déconseillée à toute personne souffrant de glaucome ou hypertension dans l’œil.

 

 

En quoi le phosphénisme peut il avoir une influence sur la mémorisation?

Le phosphène a une action structurante sur la personnalité et développe l’optimisme.
 Il favorise également l’endormissement et un sommeil reposant ce qui permet d’être plus disponibles et dynamique et donc plus efficaces.


 

La lecture sous phosphène est très intéressante. En effet, c’est grâce au mélange de la pensée et du phosphène que l’attention augmente et de ce fait également la mémoire. 

 

 La lumière du soleil peut elle aussi servir pour les phosphènes ?

Oui, en le faisant avec prudence. Il s’agit de bien choisir son moment et de veiller à ne pas fixer trop longtemps le soleil.
Néanmoins, dans la nature, cela se fait tout à fait naturellement. Par exemple, les marins et les pêcheurs connaissent bien ce phénomène.
En effet, le reflet de la lumière sur l’eau est si apaisant que les plus nerveux d’entre eux en d’autres circonstances se sentent complètement détendus après quelques heures de pêche.  

 

La lecture ou les révisions au soleil sont donc utiles pour les étudiants. Il suffira pour cela de placer le livre ou l’écrit au soleil et de provoquer ainsi avec le soleil sur la page, un effet de phosphène. Il est recommandé que seul le livre soit éclairé.


0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *