L’importance d’une bonne respiration

 

 

 

 

La respiration assure des échanges indispensables au niveau des poumons : inspiration d’oxygène et élimination du gaz carbonique. Elle permet d’absorber oxygène et énergie vitale et également au niveau psychique d’accéder à une certaine maîtrise.

Ainsi une respiration insuffisante entraîne une mauvaise oxygénation de nos cellules, une privation d’énergie vitale et donc affecte notre santé physique et psychique.

 

Il est très important de respirer par le nez (plutôt que par la bouche). En effet, les poils  dans nos narines font barrage aux grosses poussières. Les particules plus fines sont stoppées par le mucus qui évite ainsi un encrassement excessif des poumons.

 

D’autre part les cornets nasaux ont un rôle important dans la régulation thermique et l’équilibre hydrométrique de l’air inhalé. Par ailleurs les muqueuses nasales et sinusiennes sont parcourues de nombreuses ramifications du nerf trijumeau, provoquant toute une série de réactions réflexes lors du passage de l’air.

Selon les orientaux le prana ou Qi (l’énergie vitale) pénètre par le nez.

 

Il y a 3 étages respiratoires :

– l’étage inférieur ou abdominal

– l’étage moyen ou thoracique

– l’étage supérieur ou scapulaire

 

Notre rythme respiratoire et l’étage prédominant où il se situe sont le reflet de notre état psychique : pensées agitées ou calme intérieur, peur, colère, tristesse ou bien être se manifestent par un état respiratoire particulier. Cette prise de conscience dans notre quotidien permet d’agir sur notre état émotionnel en modifiant consciemment notre respiration.

 

La respiration abdominale est notre respiration naturelle. Regardez un bébé qui dort : vous verrez qu’il respire au niveau de l’abdomen. Puis au fil du temps, nous avons tendance à passer en respiration thoracique, voire scapulaire si nous sommes très stressés.

 

Notre éducation nous apprend à rentrer le ventre et sortir la poitrine pour répondre à des critères esthétiques. Cette position bloque notre diaphragme.

 

Le diaphragme est en quelque sorte le muscle de l’émotion. Son rôle est essentiel pour une bonne santé et un bon équilibre émotionnel.

 

Il sépare l’abdomen et le thorax. Il monte à l’expiration et s’abaisse à l’inspiration. Lorsqu’il s’abaisse il crée un appel d’air vers les poumons tout en comprimant les organes intra-abdominaux. A l’expiration, il remonte, libérant ces organes. Ce mouvement régulier occasionne un massage profond et constant du foie, des intestins, du pancréas, des reins, de la rate et des organes génitaux internes, ainsi qu’un bonne circulation sanguine dans tout l’abdomen.

 

 Un petit exercice pour améliorer votre respiration:

 

Je vous propose un petit exercice de respiration complète, à effectuer régulièrement pour que cela devienne une habitude pour vous.

Cette respiration met en jeu les 3 étages respiratoires.

Allongez-vous sur le dos ou asseyez-vous sur une chaise.

Posez une main sur votre abdomen, l’autre sur votre poitrine. Vos mains vont vous servir de témoins, elles vous aideront à sentir ce qui se passe à chaque étape respiratoire.

 Expirez à fond en vidant bien les 3 étages.

Puis, inspirez lentement par le nez en remplissant d’abdomen qui, comme un ballon gonflable, vient pousser votre main.

Lorsque votre ventre est bien plein continuez à inspirer encore de l’air et remplissez votre poitrine.

Ensuite dégagez vos épaules et remplissez les également d’air.

Retenez l’air que vous avez inspiré quelques instants puis expirez lentement (par la bouche car c’est plus facile de maîtriser la sortie de l’air). Vous videz d’abord les épaules, puis la poitrine et en dernier lieu l’abdomen.

Pratiquez cette respiration plusieurs fois par jour. A début il est plus facile de la pratiquer allongé pour bien sentir les différents étages de la respiration, puis vous pourrez la pratiquer assis et debout.

Si vous faîtes cet exercice quotidiennement, vous constaterez rapidement un meilleur transit intestinal, une amélioration du sommeil, plus d’énergie et une bien meilleure résistance au stress.

Si vous souhaitez être guidé dans votre pratique voici une petite video.

 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *