Gérer la chaleur de l’été selon les principes de la MTC

 

 

Des températures caniculaires sont prévues un peu partout en France cette semaine. Voici quelques principes de la Médecine Traditionnelle Chinoise pour prendre soin de vous durant cette période fatigante.

 

L’été est associé à l’élément Feu et au couple cœur (yin) /intestin grêle (yang).

Il est aussi associé à la couleur rouge, à la planète Mars, au sud, à la saveur amère, au toucher, à la langue et les vaisseaux sanguins, la sueur (liquide organique).

 

Le feu représente la fougue, la passion et l’ardeur. Il s’embrase en montant, sa propriété est de réchauffer et de s’élever. Il rayonne, c’est le mouvement de l’action. Le Feu brûle et transforme rapidement.

 

 

 

Selon la Médecine Traditionnelle Chinoise (MTC) l’Eté correspond au Yang du Yang : le moment de croissance maximale. Le corps capte les rayons du soleil qui vont ensuite dans les reins afin de renforcer les os, les dents et les moelles. On peut ici faire le lien avec la médecine moderne, selon laquelle la peau capte les rayons ultraviolets du soleil, créant de la vitamine D, qui passe ensuite par le foie puis par le rein pour aider la fixation du calcium dans les os.

 

La chaleur disperse le Qi, l’énergie. Chaque geste nous demande un effort plus grand et plus d’énergie. Le cœur est également plus sollicité, car afin de réduire la température du corps, il accélère le rythme cardiaque. Il est donc recommandé de prendre du repos en été (faire la sieste aux heures les plus chaudes).

 

Les aliments à inclure dans son repas sont les fruits et légumes de saison, plutôt yin (froids): courgette, tomate, pamplemousse, pastèque, menthe, kiwi, melon, asperge, aubergine, concombre, épinard, radis, pastèque, fruits rouges (myrtilles, cerises, cassis, groseilles, fraises, grenade, framboises, riches en anthocyanes) etc… mais aussi le blé, la viande de mouton, de canard et de lapin. 

 

Si vous mangez des crudités, ajoutez des épices pour contrecarrer l’accumulation d’humidité liée à ces aliments. Vous éviterez ainsi un excès de cellulite.

 

Pour les boissons, il est déconseillé de boire des liquides glacés pendant le repas, car cela éteint le feu alimentaire et entraine une mauvaise digestion et assimilation des aliments. Buvez plutôt des boissons à température ambiante, avant et après les repas.

 

 

 

 

Le Coeur, maître du corps et de l’esprit

 

Le cœur est « l’empereur », il est le maître de tous les autres organes. Il gouverne la circulation sanguine et fait circuler le Qi dans le corps avec une sensation de légèreté et de plénitude. L’émotion liée à cet organe est la joie. Mais on parle ici d’une joie intérieure, propre à l’individu, et non d’une joie causée par un facteur externe. Un cœur en pleine santé se manifeste sur le visage et le teint.

 

Le cœur abrite l’esprit (shen). Il est donc intimement lié à l’activité mentale, la conscience, la mémoire, la pensée et le sommeil. Si le Cœur est vigoureux et le sang abondant, l’activité mentale est normale, la vie émotionnelle équilibrée, la conscience claire, la mémoire bonne, la pensée vive et le sommeil satisfaisant.

 

Le méridien du cœur est au maximum de son activité entre 11H00 et 13H00. Son rôle est d’aider à adapter les conditions internes du corps aux stimulations externes. Il est en lien avec l’émotivité et contrôle la distribution du sang tout en régularisant le fonctionnement de tout le corps par son action sur les cerveau et les 5 sens. Comme il est en relation avec la langue, il permet de distinguer les saveurs.

 

Il est le maître des organes et du psychisme. Toute pensée, toute conscience est en lien avec le cœur et son méridien. Une relation très étroite existe entre le Méridien du Cœur, celui du Maître du Cœur et le Cerveau. Tout déséquilibre du méridien du cœur rejaillit sur tous les autres méridiens. 

Toute modification de la circulation sanguine indique une modification de la circulation de l’énergie du méridien du cœur.

Sur le plan psychologique le méridien du cœur est en lien avec la conscience, l’intelligence, à la passion, à l’éclat.

 

 

L’intestin grêle, entrailles liées au coeur

 

L’intestin grêle assure l’assimilation des aliments que l’estomac lui transmet en contrôlant la séparation entre les aliments « purs » dirigés vers la Rate-Pancréas et les aliments « impurs » dirigés vers les viscères d’élimination. Il joue le rôle de deuxième trieur afin d’utiliser au maximum l’Energie des aliments et boissons ingurgités. Une fois triée, la partie pure des aliments est remontée par l’énergie de la Rate vers l’ensemble du corps pour que chaque organe se nourrisse et la partie impure dit aussi trouble se dirige vers la vessie et le gros intestin pour l’éjecter.
Pour les boissons, le cursus est légèrement différent, le liquide pur est dirigé vers le gros intestin géré par le yang du rein et la partie impure directement vers la vessie.


 

Ces transformations nécessitent beaucoup de chaleur et c’est pourquoi l’Instestin Grêle est relié à l’élément Feu.

 

L’intestin grêle a pour fonction psychologique de faire la séparation du pur et de l’impur dans les pensées. Il agit de façon positive sur celles-ci en ne faisant qu’apparaitre des idées claires.

 

L’activité maximale du méridien de l’Intestin Grêle se situe entre 13H00 et 15H00.

 

 

Les Huiles Essentielles qui correspondent à l’Energie Feu :

 

Marjolaine des Jardins

Ylang Ylang’

Menthe Poivrée

 

 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *