Etes-vous un/une empathe qui s’ignore?

 

 

 Si vous suivez mon blog régulièrement vous faites probablement partie de celles et ceux qui une forte sensibilité. Parmi vous il y a très probablement un certain nombre d’empathes.

 

Tous les hypersensibles ne sont pas empathes mais tous les empathes sont hypersensibles.

 

 Qu’est-ce qu’un empathe?

 Pour commencer il me paraît judicieux de définir la signification de l’empathie.

Jean-Yves Flament, psychologue clinicien la décrit comme « la capacité à ressentir les émotions, les sentiments, les expériences d’une autre personne ou de se mettre à sa place…. Elle exclut tout jugement moral ».

Elle permet ainsi une compréhension profonde de ce qui se passe à l’intérieur d’autre personne, en entrant en « résonance » énergétique avec l’autre. Cela peut être une démarche volontaire (il y a d’ailleurs des formations pour apprendre à être plus empathique) ou non comme c’est le cas pour les empathes pour qui les émotions et ressentis des autres deviennent les leurs. C’est d’ailleurs l’une des principales difficultés des empathes.

Christel Broederlow, une empathe qui a dédié plus de 20 ans de sa vie à la recherche sur ce sujet les décrit comme des personnes hypersensibles, compatissantes,  prévenantes envers les autres.

Elles ont une capacité innée à comprendre l’autre en ressentant leurs émotions.  Il ne s’agit donc pas d’une compréhension mentale mais bien d’un ressenti de l’expérience vécue par l’autre. Pour ces empathes cela se fait spontanément.

Cela peut être plus ou moins facile à vivre mais c’est important qu’elles prennent conscience et acceptent que cette sensibilité à l’autre fait partie de leur nature.

 

Ce qu’un empathe devrait savoir pour mieux se comprendre

 

·      Les empathes ressentent les émotions cachées

 

 La plupart des gens cachent leurs vraies émotions par protection et ne laissent filtrer que qu’ils considèrent être acceptable par les autres. Ils peuvent ainsi donner le change à leur entourage mais pas à un empathe.

Le plus souvent, l’empathe capte l’émotion réelle qui est refoulée par crainte du jugement. Il en ressent de la compassion et cherchera à aider la personne à s’exprimer sincèrement.

Très souvent, en présence d’un ou d’une empathe les gens osent se confier et exprimer ce qu’ils ressentent en toute authenticité car ils sentent intuitivement qu’ils seront compris, réconfortés et qu’ils n’ont pas à craindre critique ou jugement.

 

 L’empathe est en lien avec tout

 

 

L’empathe peut être en lien empathique avec tout ce qui existe dans l’univers. Cela peut être leur  famille, les enfants, les amis, les collègues mais également avec des inconnus rencontrés au hasard de leur chemin.

Pour certains ce sera plutôt leur animal de compagnie, leur plantes ou quelques personnes proches. D’autres auront un lien plus particulier avec le règne animal, végétal et/ou minéral, pour d’autres encore ce sont les lieux, les bâtiments. La liste est infinie. Certains se cantonneront à un lien avec une de ces catégories alors que d’autres ressentiront ce lien empathique de façon beaucoup plus large.

Le lien empathique n’est pas lié au temps ou à l’espace. Ainsi un empathe peut ressentir les émotions des personnes et des choses à distance. 

 

·    L’importance pour un empathe de bien se connaître

Etre empathe n’est pas de tout repos ! Certes être compatissant et compréhensif sont de belles qualités mais pour un empathe cela peut aller très loin et être difficile à gérer.

Une des problématiques de l’empathe est d’arriver à faire la part des choses entre ses propres ressentis, émotions et sentiments et ceux des autres.

Cela est tout particulièrement essentiel lorsqu’il se trouve en contact avec des personnes en souffrance. Il ressentira cette souffrance comme si elle était sienne jusque dans son corps et peut s’épuiser s’il n’y prend garde.

C’est pourquoi il est important pour les empathes de respecter leur besoin de s’isoler périodiquement pour se décharger des énergies des autres et se « retrouver ».

Il y a bien sûr des degrés différents d’empathie.  Selon Christel Broederlow cela pourrait être en lien avec la conscience qu’a l’empathe de sa spécificité ainsi que de l’acceptation ou non de son entourage.

Très souvent, les personnes empathiques ne prennent conscience de cette caractéristique qu’une fois adulte. Cela complique leur enfance et adolescence car dans la plupart des cas elles se sentent différentes voire anormales et se demandent si elles n’ont pas atterri par erreur sur cette planète.

Il y aurait des aspects biologiques et spirituels inhérents à l’empathie.  Certains affirment que cette spécificité est génétique et se transmet de génération en génération. Ces aspects sont étudiés à la fois par la science et par les praticiens en soin alternatifs.

 

Comment expliquer ce phénomène d’empathie spontanée ?

Le fonctionnement de l’empathie spontanée est loin d’être bien connu mais il y a bien quelques informations qui peuvent aider à le comprendre.

 

Tout ce qui existe dans l’univers, du plus subtile au plus solide est en fait de l’énergie en mouvement. 

Ce mouvement de l’énergie s’exprime en vibration ou en fréquence vibratoire si vous préférez.  

Or, l’empathe a une sensibilité particulière qui lui permet de ressentir ces vibrations de façon très subtile alors même que certaines sont indétectables par nos 5 senses.

Les mots ont une énergie particulière. Les travaux du Dr Emoto l’ont démontré de façon impressionnante. D’autre part, lorsqu’une personne parle elle ajoute à ces mots sa propre énergie.

Cela génère un champ d’information très spécifique. Les empathes ont la capacité à capter ce champ d’information énergétique subtile émis par une personne que ce soit par ses paroles, ses pensées ou ce qui se dégage de sa personne.   

 

·    Quelques points communs à de nombreux empathes

Les empathes sont souvent imaginatifs et créatifs. C’est donc très logique qu’ils soient nombreux dans les métiers artistiques. Mais on les retrouve également dans toutes sortes de domaines.

Mettre des étiquettes sur un être humain n’est jamais une bonne idée mais essayer de cantonner un empathe à un rôle spécifique est aussi incongru que de demander à un caméléon de rester toujours de la même couleur où qu’il se trouve.

Si vous observez attentivement votre entourage vous remarquerez qu’il y a probablement un ou une empathe dans votre famille, parmi vos voisins, au travail, dans votre communauté. Ils sont partout !

Ils expriment souvent leurs talents dans de nombreux domaines car leurs champs d’intérêts sont très vastes et se renouvellent constamment.

Ils sont souvent intéressés par les différentes cultures existantes et les abordent avec un esprit ouvert.

Une autre de leurs caractéristiques est leur capacité à écouter, à observer la vie.  C’est pourquoi ils trouvent des solutions aux problèmes, ce sont des penseurs et de perpétuels étudiants.

Pour un empathe, quand un problème se présente c’est qu’il y a une solution et il la cherchera jusqu’à la trouver (sinon cela l’empêchera de dormir) !

 

·    Les empathes ressentent l’autre

    Les empathes possèdent la capacité à ressentir ce qu’il y a derrière les mots, ce que la personne ressent et pense. C’est ce qui leur permet de la comprendre en profondeur, au delà du masque social.

    Lorsqu’un empathe prend conscience de sa spécifité il peut alors vraiment affiner ce talent en conscience et affiner son ressenti en observant le langage du corps de la personne, le mouvement de ses yeux.

    Certes, il n’y a pas besoin d’être empathe pour faire cela. La PNL a développé de nombreux outils pour le faire. Par contre, l’empathe peut mettre ses observations au service de son ressenti.

    Cela peut l’aider à bien comprendre que ce qu’il ressent en présence de la personne est lié à cette personne et ne lui appartient pas. La perception intuitive et le ressenti peuvent alors devenir conscients.

 

·      Les empathes savent écouter

 

Ce sont en général des personnes affectueuses et bienveillantes qui savent être à l’écoute.

Elles sont donc tout naturellement présentes dans les métiers d’accompagnement de la personne que ce soit en tant que thérapeutes, guérisseurs, conseillers, dans le clergé et toutes les professions de soin à la personne. 

Elles aiment apporter leur aide. Malheureusement, elles ont tendance à faire passer les besoins des autres avant les leurs.

Leur défi est d’arriver à s’occuper d’elles aussi bien qu’elles s’occupent des autres et d’apprendre à mettre des limites. Leur santé en dépend.

Certains choisissent des chemins diamétralement opposés et refusent ce lien à l’autre.

Parfois l’empathe se borne à écouter mais ne communique pas. Il observe le monde de loin, il se met en retrait, s’isole.

Cette sensibilité peut lui faire choisir la solitude et le rêve pour éviter de se confronter à la réalité du monde.

Certains sombrent dans la dépression ou la névrose.

Etrangement, certains deviennent narcissistes et se coupent ainsi de leur mission. Peut être est-ce leur défense pour ne pas être envahi par les émotions des autres ?

 

·      Un lien très fort avec la Nature

 

Les empathes ont souvent une relation très forte et passionnée avec la nature. Ils sont profondément émus par sa beauté et son harmonie et cherchent à la préserver.

C’est essentiel pour eux de prendre du temps pour se ressourcer dans la nature. Ils ont besoin de se décharger de ce qui ne leur appartient pas et de retrouver leur équilibre énergétique et émotionnel. Ils peuvent alors se reconnecter à leur paix intérieure.

Certains empathes sont attirés plus spécifiquement par un élement spécifique de la nature. L’un sera tout particulièrement apaisé par l’eau : les océan, les rivières, les lacs, les étangs.  L’autre se sentira plus en lien avec les montagnes ou les déserts. Pour d’autres encore leur lieu de prédilection sera la forêt où ils pourront se connecter à la force des arbres.

En général les empathes ont un lien très fort avec les animaux. Ils ont souvent plusieurs animaux domestiques, parfois en nombre impressionnant car ils auront à cœur de prendre soin de tous les animaux abandonnés qui croiseront leur chemin.

 

 Un équilibre fragile à trouver entre communication et retrait

Les empathes sont souvent discrets et silencieux. Ils ont parfois du mal à accepter les compliments et sont très mal à l’aise lorsque ceux ci ne sont pas sincères ! Ils ont plus tendance à remarquer les qualités des autres que les leurs.

Par contre, dans le domaine émotionnel ils sont, en général, beaucoup plus expressifs. La plupart peuvent parler tout à fait ouvertement et franchement de leur ressentis.

Cela étant dit, certains sont à l’opposé et sont fermés comme des huîtres. Ils se sentent trop vulnérables pour s’ouvrir et exprimer leur ressentis.

Certains empathes ont appris à tenir les autres à distance. Cela peut d’ailleurs être une stratégie  valable tant que la personne n’a pas appris à ne pas se laisser submerger par les émotions des autres et par les siennes.

  

·    Les empathes ont besoin de paix

La plupart des empathes ont tendance à ressentir plus clairement ce qui se passe à l’extérieur d’eux que leur ressenti intérieur. C’est une des raisons qui les pousse à chercher à répondre aux besoins des autres et à ignorer les leurs.

Dans la plupart des cas, l’empathe est non-violent, déteste l’agressivité et prend volontiers le rôle de pacificateur.

Toute forme de dysharmonie génère une sensation très désagréable chez un empathe. Lorsqu’il se trouve au milieu d’un conflit, il fera tout son possible pour apaiser la situation le plus rapidement possible. S’il n’y arrive pas il l’évitera.

D’autre part, lorsque, sous la pression du stress, son discours devient critique ou agressif il s’en voudra énormément pour ce manque de maîtrise de soi.

 

 Empathes et médias

 

Le fait de ressentir profondément les sentiments, émotions, pensées du monde extérieur comme si elles étaient les siennes rende l’empathe très vulnérable face au catastrophisme cher aux média.

De nombreux empathes font le choix de ne plus regarder les informations pour éviter les images de violence et de souffrance qui les affectent très profondément.

De même les films d’horreur, les scènes de violence qui passent à la télévision sont comme du poison pour eux. Ils peuvent être en larmes et se sentir physiquement malades en regardant ce genre d’images.

La cruauté leur est insupportable. Ils ne la comprennent pas. Ils sont profondément choqués et blessés face à aux manifestations d’intolérance, d’étroitesse d’esprit, de discrémination, de violence et de haine. Ils ne trouvent aucune justification à la souffrance qu’un être humain peut infliger volontairement à un être vivant.

 

 Le confident parfait

La compassion et chaleur humaine qui se dégagent des empathes attirent comme un aimant les personnes de tout bord et même les animaux.

Des inconnus se mettront à leur confier spontanément des choses qu’ils n’ont jamais dit à personne. Ils ne savent pas pourquoi ils le font mais leur inconscient leur fait savoir qu’ils sont en sécurité avec cette personne et ils peuvent s’abreuver à cette source de compassion. Tout être humain a besoin de se sentir compris et entendu dans sa vérité et c’est là où les empathes sont un cadeau du ciel.

Il y a différentes sortes d’empathes ou pourrait on dire différents niveaux d’empathes. Christine Northup, une autre empathe, médecin gynécologue reconnue aux Etats Unis, en décrit  trois : L’Empathe Vieille Ame qui est la forme la plus exacerbée,  l’Empathe Authentique, l’Empathe Equilibré.

Dans un prochain article j’approfondirai le sujet et  vous parlerai des 30 caractéristiques d’un empathe que Christel Broaderlow a répertorié. Vous pourrez alors savoir sans aucun doute si vous faîtes partie de la grande famille des empathes.

 

Comme toujours, je serai très heureuse de lire vos commentaires.

 

3 Commentaires

  1. Virginie

    Waouhhh je viens enfin des mots sur ce que je ressens depuis toujours, je ne comprenais pas pourquoi j étais souvent épuisée, pourquoi j étais impactée si violemment par les émotions des gens! Je en sais pas du tout comment gérer cela et m’en protéger y oui j ai besoin d’avoir beaucoup de moments de solitude pour me régénérer

    Réponse

Laissez une réponse à Virginie Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *